Accueil Exploration Cap Horn Terre de Feu Vidéos À propos
patagonie-terre de feu-cap horn
CONTACT PROGRAMME NAVIGATION ACCUEIL
Croisière exploration
Selectour SylvherVoyages Selectour SYLVHERvoyageS
Selectour SylvherVoyages

Paiement sécurisé

Nos partenaires

Nous allons vous faire aimer le monde …

Bons Plans Voyages

Réservation en ligne

Offres exclusives   

Croisière sur le Rhin

Brochures de voyages

Vol + Hôtel

Cours séjours / Week-end

Séjours

Circuits

Croisières   

Location de vacances

Clubs

Croisières Club Med

Dernières Minutes

Selectour SYLVHERVoyages Geologie geomorphologie Et peuplement indigène

Géologie & géomorphologie

carte terre de feuLa Terre de Feu est située à l’extrême sud de l’Amérique, à partir du parallèle 52º Sud approximativement. Elle est délimitée par le Détroit de Magellan au nord, le Canal de Beagle au sud, l’Océan Atlantique à l’est et l’Océan Pacifique à l’ouest. Cette gigantesque île est partagée entre le Chili et l’Argentine, qui possèdent respectivement la partie occidentale et orientale.

Cette grande île tire son nom de la vision qu’eurent les premiers marins qui explorèrent ses côtes. Ils aperçurent depuis leurs bateaux de surprenants bûchers constamment enflammés.  Ceux-ci permettaient aux aborigènes de se protéger du froid austral. En effet,

malgré le froid, les indigènes Onas et Yagans ne portaient que peu de vêtements. Seul le feu et leur métabolisme spécialement adapté (température corporelle supérieure à la nôtre d’un degré) les maintenaient au chaud. Ils emportaient des flambeaux allumés jusque dans les canoës d’écorce de hêtre qu’ils utilisaient pour pêcher et chasser les mammifères marins.

Les théories qui évoquent l’arrivée de l’homme en Amérique sont pléthore. La plus reconnue est celle du paléontologue tchèque Aleš Hrdlička (1869 ­ 1943). Selon lui, l’origine de l’homme américain est originaire de Mongolie, d’où un groupe d’humain entra en Amérique sur un pont de glace du dernier glaciaire par le Détroit de Bering il y a environ treize mille ans. Ces personnes, se

dirigeant vers le sud, passèrent par un couloir de terre situé entre les champs de glace de la cordillère (qui commençait dans les îles Aléoutiennes et terminait dans le centre du Canada) et le Champ de Glace des Laurentides (qui commence dans l’Océan Atlantique au nord de l’Amérique du Nord). Ils arrivèrent ensuite à la hauteur de Terre-Neuve et continuèrent vers le centre du Canada

en direction de la zone des grands lacs. Quelques restes trouvés en Alaska et datant d’environ treize mille ans corroborent cette théorie. Une des preuves les plus implacables concerne la Culture de Clovis : certains vestiges de cette culture furent trouvés au Nouveau Mexique, aux États-Unis.

Aujourd’hui, la plupart des archéologues nord-américains sont des ferveurs défenseurs de l’entrée tardive sur le continent des cultures indiennes Clovis et Folsom, les plus anciennes à fouler pour la première fois le sol américain. Ils n’admettent qu’une possible occupation, il y a environ 11 500 ans, se basant sur les douzaines de pointes Clovis trouvées éparpillées sur tout le sol nordaméricain.

carte canal beagleLe canal Beagle est une ancienne vallée glacière de quelques 270 km de longueur depuis la baie Cook à l'ouest jusqu'au cap San Pio à l'est., et oscille entre 4 et 7 km de large. A son extrémité ouest, le canal se sépare en 2 bras qui illustrent bien la formation connue sous le nom de "fjord". Il y a environ 16.000 ans, tout le canal était pccupé par un énorme glacier. Depuis 10.000 ans, les glaces se sont peu à peu retirées, formant ainsi le paysage que l'on peut voir de nos jours. La température de l'eau fluctue entre 4° (en hiver) et 8,6° (en été), et son taux de salinité varie selon le lieu et la saison entre 23 et 31 gr de sel par litre d'eau.

YaganLes Yahgans (ou Yamana).

Historiquement parlant, les Yahgans sont connus comme tels depuis 1624 (premier contact avec les européens), mais l'archéologie nous démontre que leurs ancêtres vivaient dans la région du Beagle depuis au moins 6500 ans. Leur origine est encore un mystère. Au 19ème siècle, la population de cette ethnie nomade maritime s'estimait à quelques 3500 personnes disséminées entre le canal Beagle et le Cap Horn.

OnasLes Selk'nam (ou Onas).

Les Selk'nam étaient descendants de tribus continentales et peuplèrent l'île Grande de Terre de Feu depuis environ 8000 ans. Ils entrèrent dans l'histoire avec le passage de Magellan en 1515. Leur présence sporadique (ils étaient eux aussi nomades, mais terrestres) sur la rive nord du canal Beagle est prouvée depuis 6500 ans.

Peuplement indigène

ACCUEILGEOLOGIEINDIGENEEXPLORATEURROMANCHEMODERNITEDARWIN
YaganOnasOnas