Accueil Exploration Cap Horn Terre de Feu Vidéos À propos
patagonie-terre de feu-cap horn
CONTACT PROGRAMME NAVIGATION ACCUEIL
Croisière exploration
Selectour SylvherVoyages Selectour SYLVHERvoyageS
Selectour SylvherVoyages

Paiement sécurisé

Nos partenaires

Nous allons vous faire aimer le monde …

Bons Plans Voyages

Réservation en ligne

Offres exclusives   

Croisière sur le Rhin

Brochures de voyages

Vol + Hôtel

Cours séjours / Week-end

Séjours

Circuits

Croisières   

Location de vacances

Clubs

Croisières Club Med

Dernières Minutes

Selectour SYLVHERVoyages James cook - parker king Fitz roy - la romanche

Découverte & exploration

James CookLes précurseurs :

 Même si le canal Beagle a été baptisé, décrit et cartographié pour la première fois par les expéditions anglaises de 1826 et 1830 (voir plus loin), il existe de sérieux indices qui font supposer qu'au moins une partie du canal était déjà connue auparavant. C'est ainsi que l'on peut voir sur des cartes des années 1590 des ébauches du tracé du canl. Le fameux James Cook, alors à la recherche du continent antarctique, explore à deux reprises (1769 et 1774) le sud de l'archipel fuégien, mais nous n'avons pas la certitude qu'il reconnu le canal Beagle en son entier. De ses explorations ont perdurés plusieurs toponymes tels que la baie Cook, le seno Navidad, etc. D'autres part, il est fort probable que les chasseurs d'otaries qui hantaient les parages entre les 18ème et 19ème siècles aient connu le canal Beagle, mais il n'existe aucun document le prouvant.

Fitz RoyParker King et Fitz Roy

Entre les années 1826 et 1830, l'Amirauté britannique organise une expédition de relevés hydrographiques en Patagonie. Sous les ordres du commandant Philip Parker King, secondé des capitaines Robert Fitz Roy et Pringle Stokes, et à bord de L' Adventure et la Beagle, il est effectué un gigantesque travail qui définit pour la première fois et avec une exactitude remarquable des milliers de kilomètres de côtes depuis le brésil jusqu'à Valparaiso en passant par le détroit de Magellan, le Cap Horn et le canal Beagle.

Parker KingC'est ainsi qu'en 1830 ce dernier fait son entrée dans la géographie moderne au même titre que le canal Murray (qui sépare l'île Navarino de l'île Hoste), donnant ainsi géographiquement parlant naissance à l'île Navarino. c'est à la fin de ce voyage que Fitz Roy ramène en Angleterre 4 indiens fuégiens : Fuegia Basket, York Minster, Boat Memory (qui mourut pendant le voyage) et Jemmy Button. l'idée de Fitz Roy était de tenter une expérience "civilisatrice" laquelle eut plusieurs années plus tard d'inattendus répercussions lors du massacre de Wulaia. Vers la fin de l'an 1831, la Beagle quitte une nouvelle fois les eaux anglaises, mais cette fois en solitaire, pour effectuer une nouvelle campagne de relevés en Patagonie. Le capitaine Fitz Roy, accompagné par un jeune naturaliste nommé Charles Darwin, retourne en Terre de Feu pour affiner quelques détails des côtes et également pour rendre à leurs terres les trois indiens fuégiens éduqués à l'anglaise durant plus d'une année. Après avoir terminé son travail en Terre de feu, la Beagle remonte l'Amérique du Sud, traverse le Pacifique et revient en Angleterre 5 ans plus tard, après avoir effectué le tour complet du globe. Ce long voyage permit à Darwin de réunir une grande quantité d'observations, lesquelles lui serviront 23 ans plus tard lorsqu'il publia son oeuvre: L'origine des espèces (1859)


En plus de nouvelles cartes géographiques et de centaines de noms de lieux qui s'utilisent encore de nos jours, Fitz Roy publia en 1839 la relation de ses explorations sous le titre de Narrative of the surveying of HMS Adventure and Beagle between 1826 and 1836 (malheureusement jamais traduit en français). Le troisième tome de cette oeuvre est dû à Darwin et a connu d'innombrables ré-éditions en de nombreuses langues sous le titre de Voyage d'un naturaliste autour du monde.

Expédition La Romanche

Bateau à vapeur La RomancheDans le cadre d'un programme scientifique internationnal qui avait pour but l'observation simultanée depuis plusieurs point du globe du passage de vénus au plus près de la Terre, le ministère français de l'instruction publique organise une importante expédition en Terre de Feu. Sous les ordres du commandant Louis-Ferdinand Martial et à bord du vapeur La Romanche est installée durant une année (septembre 1882 - septembre 1883) une mission terrestre dans la baie Orange (sur la péninsule Hardy de l'île Hoste, a quelques kilomètres au nord du Faux cap Horn). Maisons et laboratoires préfabriqués sont alors montés, permettant à un groupe d'officiers et de scientifiques de s'installer 12 mois à terre, pendant que la Romanche réalisait ses explorations hydrographiques dans l'archipel fuégien, le détroit de Magellan et les îles Malouines. Nous devons à cette expédition une connaissance affinée des côtes que Fitz Roy n'avait pas eu la pssibilité d'explorer, en particulier le secteur compris entre le canal Beagle et le Cap Horn. Beaucoup de noms sont restés de cette longue campagne, comme par exemple les monts Martial et l'île des Eclaireurs aux environs d'Ushuaïa, les péninsules Dumas, Pasteur et Cloué de l'île Hoste, etc.

Bateau à vapeur La RomancheLes observations réalisées sur les indiens Yahgan restent jusqu'à ce jour une source primordiale sur ce peuple. Les plus de 400 plaques de verre ramenées constituent le premier registre photographique sur les paysages et habitants de Terre de feu. Entre les années 1885 et 1891 fût publié le rapport de cette mission, lequel rempli 9 gros volumes. Sa table des matières donne une idée de l'ampleur des travaux réalisés: histoire du voyage, météorologie, magnétisme terrestre, géologie, botanique, zoologie (3 vol) et ethnographie. De plus, plusieurs membres de l'expédition ont également publié de nombreux articles dans différentes revues spécialisées de l'époque


ACCUEIL GEOLOGIE INDIGENE EXPLORATEUR ROMANCHE MODERNITE DARWIN